where the vegans arent

VEGAN TAZ (candidature pour la bourse)

Posted in Vegan Project at Paris 8 by nvargelis on April 16, 2009

Demande de budget pour le Festival Interculturel Vincennes à Saint-Denis

Préambule : végétarien / végétalien / vegan

Le végétarien

Un végétarien est une personne qui ne mange pas de chair animale. La chair animale inclut la viande, la volaille, le poisson, et même le jambon, les lardons et les fruits de mer ! (ceci ne paraît pas toujours évident à tout le monde…)

  • Pesco-végétarien, le plus répandu, est une personne qui ne mange plus de viande, mais encore du poisson.
  • Ovo-lacto-végétarien, désigne le végétarien qui consomme du lait et des œufs.

Le végétalien

Un végétalien est une personne qui, en plus de ne pas manger de chair animale, ne consomme pas de sous-produits d’origine animale : en particulier lait, œufs, fromage, mais également le miel, ainsi que le cuir, la laine,  la fourrure, etc.

Le vegan

Le terme vegan un terme anglais désignant un végétalien.  Il est parfois orthographié dans sa forme francisée « végane ».  Par ailleurs, les vegans n’utilisent ni cuir, ni laine, ni fourrure, ni soie, ni cire d’abeille, ni produits testés sur les animaux.

Qui sommes –nous ?

Dans le contexte actuel, marqué par la crise du capital, et où se posent de plus en plus ardemment les questions de l’écologie et du respect des différences culturelles, nous sommes un groupe multidisciplinaire d’étudiants ou de professionnels, motivé par le thème des dynamiques de pouvoirs présentes dans la pratique du véganisme.

Certains d’entre nous sont vegans, d’autre ne le sont pas. Vegans ou non vegans, nous portons tous un regard amusé sur les manifestations superficielles du veganisme, encouragées par la pop culture américaine.

Objectifs

Nous allons annexer, pendant trois jours,  une zone de 16 m2 du campus de Paris 8, créant la République Ephémère des Vegans Radicaux Libres (Ephemeral Republic of the Free Vegan Radicals). Dans ce territoire, nous distribuerons de la nourriture vegan gratuite, nous informerons le public à l’aide de publications (tracts et fanzines), de diaporamas et de clips vidéos sur la culture vegan, reprise par les quelques médiateurs présents.

Notre but est de mettre en lumière les contradictions, dogmes, et rhétoriques de l’identité vegan, ancrée qu’elle nous semble être dans l’esprit occidental universaliste, dont elle nous semble être une manifestation typique. Par la déclaration d’indépendance de notre Etat-nation, nous souhaitons engager un débat sur les paradoxes de la médiation culturelle, de la démocratie, de la liberté et de l’acceptation des différences.

Déroulement de l’intervention

Le territoire annexé va être occupé pour trois jours, dans le cadre du Festival Interculturel de Vincennes, à Saint Denis. Durant ces trois jours, nous allons jouer le rôle des vegans, distribuant nourriture et tracts, et engageant des débats avec le public.

Espace de l’intervention et accessoires

Nous proposons de marquer notre “zone vegan” par une pièce de tissus de 4m sur 4m, posée sur le sol, avec un porte-drapeau au centre. Une image/logo sérigraphiée par nos soins sera répétée sur toute la surface de la nappe, la faisant ressembler à l’archétype surdimensionné de la nappe de pique-nique. 

Le porte-drapeau de 3m de haut, portera les couleurs de la République Ephémère des Vegans Radicaux Libres fictive. Au pied du drapeau, trois moniteurs diffuseront diaporamas et vidéo clips traitant de questions centrées sur le veganisme. A ce jour, nous avons préparé, pêle-mêle, des reportages sur les tatouages vegans, une histoire fictive de l’oppression des vegans, et les dangers des régimes vegans en Chine…

Fanzines et autocollants seront distribués pour aider à expliquer l’événement.

La cuisine végétalienne

Le reste de l’espace sera rempli de différents plats vegans offerts au public pour une dégustation, comme pour un grand pique nique en libre service.

On veut proposer au public du festival de découvrir gratuitement l’alimentation végétalienne : une sélection de plats, de desserts et de hors d’œuvres végétaliens.

Nous allons faire à manger pour environ 200 personnes par jour, pendant 3 jours.

Débat, échange

Comme nous l’avons déjà évoqué, notre but est de créer un événement qui puisse amener le public à se poser des questions : l’intervention est-elle à prendre au sérieux, ou complètement ironique ? Se situe-t-on dans le domaine de l’information ou de la performance artistique  ?

Pour alimenter débats et performances, nous inviterons (ou plutôt jouerons) également les opposants au régime [alimentaire et politique] de la République Ephémère des Vegans Radicaux Libre.

Nous voulons engager des conversations sur l’essence et l’origine du veganisme, ses bénéfices sanitaires et les dangers qu’il représente, les différences entre l’identité vegan américaine/occidentale et celles, d’origines traditionnelles (Europe de l’Est) ou religieuses (Bouddhiste). Enfin, nous voulons amener le public à se poser des questions sur des thèmes comme la surconsommation, la crise de production alimentaire et les droits de l’homme / des animaux.

Budget prévisionnel

Dépenses

Montant (Euros)

dégustation/ ingrédients

680

sérigraphie; nappe 4x4m

190

drapeau support

60

fanzine / autocollants

200

TOTAL

1130


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: